accès Campus

Entreprise

Vous souhaitez former vos collaborateurs ?

Le CFPB : plus de 300 formations pour répondre à vos besoins.

Informations pratiques

Les formations en alternance

Nos formations en alternance peuvent être délivrées en contrat d’apprentissage (dans le cadre du CFA Banque) ou en contrat de professionnalisation.

Vous devez désigner un maître d’apprentissage au sein de l’entreprise. Le travail de l’apprenti dans l’entreprise doit être en lien avec l’objet du diplôme préparé. La rémunération minimale dépend de l’âge et de l’ancienneté de l’apprenti :

 

La rémunération minimale en pourcentage du smic

 

Moins de 18 ans

18-20 ans

21 ans et plus

1ère année

25%

41%

53%

2e année

37%

49%

61%

3e année

53%

65%

78%

 Dispositions du code du travail : articles L. 62222-27 à L.62222-29 ; article D.6222-26

Vous bénéficiez, sur cette rémunération, d’avantages fiscaux et sociaux. Les apprentis n’entrent pas dans le décompte de l’effectif pour le calcul des seuils (sauf pour les accidents du travail).

 

La désignation d’un tuteur n’est en principe pas obligatoire, mais fortement conseillée.

 

La rémunération minimale dépend de l’âge et de l’accord de branche pour les banques commerciales dépendant de l’AFB.

La rémunération minimale en pourcentage du smic pour les banques commerciales dépendant de l'AFB

 

Moins de 21 ans[1]

 

De 21 à moins de 26 ans

 

Plus de 26 ans

 

55%

 

70% 

 

Rémunération ne doit pas être inférieure à 85% de la rémunération minimale prévue par les dispositions conventionnelles applicables dans l'entreprise

 

Si titulaire d’une qualification au moins = à celle d’un bac pro ou d’un titre ou diplôme à finalité professionnelle de même niveau

 

65%

 

80%

Dispositions du code du travail : L.6325-8 à L.6325-10 ; D 6325-14 à 6325-18

Vous pouvez bénéficier sur ces rémunérations d’avantages sociaux. Les salariés en contrat de professionnalisation n’entrent pas dans le décompte de l’effectif pour le calcul des seuils (sauf pour les accidents du travail).

Le contrat de professionnalisation est transmis à l’organisme paritaire collecteur agréé (OPCA), qui peut décider ou non de prendre en charge les dépenses de formation.

[1] Les montants de rémunération sont calculés à partir du premier jour du mois suivant le jour où le titulaire du contrat a atteint l'âge indiqué.