accès Campus

Le CFPB

L’Ecole Supérieure de la Banque
Le CFPB est le formateur de référence  pour l’ensemble des  métiers de la banque en France.
Créé à l’initiative de la profession bancaire, il est aujourd’hui le seul organisme à couvrir tout le spectre des besoins en formation des étudiants, des salariés et entreprises du secteur.

Historique du CFPB

Un objectif initial : mutualiser la formation des salariés de l’ensemble des banques

L’idée de mutualiser, à l’échelle du secteur, l’enseignement des métiers de la banque remonte au début des années 1920. C’est dans cet esprit qu’est créée, en 1926, l’Ecole spéciale de préparation aux banques – un an après l’apparition de la taxe d’apprentissage. Dans la continuité de cette initiative, à la fin de 1932, l’Union syndicale des banquiers de Paris et de Province (USBPP, ancêtre de l’AFB et de la FBF) met sur pied un organe de formation autonome : le Syndicat professionnel pour le développement de l’enseignement technique en Banque. Le SPDETP est ouvert à toutes les banques, adhérentes ou non de l’USBPP.

Plusieurs des fondamentaux du CFPB sont déjà là :

Du SPDETP au CFPB

Dès 1933-34, l’organisme forme 1 026 élèves, dont 30 % ont moins de 18 ans. 25 élèves ont même moins de 13 ans !

En 1946-47, les effectifs sont déjà de 10 000 élèves.

En 1956-57, ils atteignent les 30 000 – soit à peu près le niveau actuel.

L’organisme s’adresse dès 1942 à tous les niveaux de formation, du CAP à l’encadrement. Pour former les cadres de la banque, deux composantes essentielles du futur CFPB voient le jour à cette période : le Centre d’études supérieures de la banque (CESB) et l’Institut technique de banque (ITB).

Entre-temps (1941), le STDEPB est devenu le Centre d’enseignement des techniques de banque (CETB).

Le Centre de formation de la profession bancaire (CFPB) proprement dit succède au CETB en 1972. Sa création suit de près la loi du 16 juillet 1971, fondatrice du système de formation professionnelle tel que nous le connaissons aujourd’hui. 165 établissements bancaires adhèrent au CFPB à cette date.

1972 à aujourd’hui : renforcement du rôle du CFPB en tant qu’acteur « global » de formation

L’évolution de l’offre du CFPB reflète les transformations profondes que le secteur bancaire a traversées à partir des années 1970-80.

Le niveau général de qualification s’élève : le CAP recule. Dans le même temps, l’extension des réseaux d’agences bancaires entraîne une forte demande de recrutement et de formation : c’est l’essor du BTS dans les années 2000, mais aussi de la licence banque et de l’ITB.

A partir des années 1990-2000, de nouveaux métiers, de nouvelles spécialisations apparaissent. Le système LMD* sert désormais de référence. Après l’ITM (Institut technique de marché), apparu dans les années 1980, le CFPB développe des masters spécialisés, et l’offre se diversifie, sous toutes les modalités : alternance, diplômant, séminaires inter et intra-entreprise...

A partir de 1992, le réseau des CFA interbancaires commence à se déployer sur l’ensemble du territoire.

Dès 1995, le CFPB produit des contenus en ligne. L’offre e-formation  s’étoffe ensuite au fil des années et des révolutions numériques.

Les formations du CFPB franchissent également les frontières : les banques de 25 pays, en Afrique sub-saharienne, au Maghreb et ailleurs, y ont recours pour leurs collaborateurs.

Et demain ?

Le CFPB continue à anticiper les transformations du secteur et à remplir son rôle d’acteur global de la formation bancaire : création de nouveaux contenus en France et à l’international, développement de la e-formation, de l’offre en formation initiale, nouveaux partenariats…Nous utiliserons nos atouts pour être, demain comme aujourd’hui, votre partenaire de formation.

 *LMD : Dans le cadre de l'harmonisation des cursus d'enseignement supérieur européens, le cursus universitaire français s'organise désormais autour de trois diplômes : la licence (L), le master (M) et le doctorat (D).