accès Campus

Témoignages

21/09/2015 - Témoignages

Témoignage de Ronan Birotheau, intervenant CFPB

Je suis issu du CFPB et j’ai été formé par les banques du BTS au CESB. J’ai donc de bonnes connaissances du CFPB en tant qu’apprenant et j’ai eu envie de rendre ce dont j’ai pu bénéficier par le passé.

 

Cours

Dans quel cours intervenez-vous ?

J’enseigne essentiellement l’environnement économique, juridique, organisationnel de l'activité bancaire.

Quel a été votre parcours avant d’enseigner au CFPB ?

J’ai commencé par un BTS force de vente avec le CFPB et par la suite j’ai intégré l’ITB. C’est à partir de ce moment-là que j’ai commencé à travailler pour le CFPB.
J’ai travaillé au guichet, avant d’être conseiller clientèle de particuliers. J’ai également évolué au sein d’un centre téléphonique de relation client. J’ai ensuite fait un CESB Management via le CFPB ce qui m’a permis de devenir Directeur d'agence. Aujourd’hui, j’assiste le directeur commercial de la région Centre Sud, ce qui consiste à piloter et à accompagner des équipes.

Qu’est-ce qui vous a motivé à enseigner au CFPB ?

Je suis issu du CFPB, et j’ai également été formé par les banques dans lesquelles j’évoluais depuis mon BTS jusqu’au CESB. J’ai donc de bonnes connaissances du CFPB en tant qu’apprenant et j’ai eu envie de rendre ce dont j’ai pu bénéficier par le passé. J’avais envie de partager ce que je savais faire. Je pense que c’est important de rester connecté aux formations, lié aux nouvelles générations, car la banque est un secteur qui connaît beaucoup de changements. Avant j’étais également tuteur ; c’était bien d’avoir la vision des apprenants en entreprise.

Pourquoi conseilleriez-vous le CFPB à des étudiants ?

L’idéal dans une formation aujourd’hui, c’est d’être pragmatique dans l’approche. Je crois beaucoup en l’alternance pour recruter des collaborateurs opérationnels beaucoup plus rapidement ; c’est même un levier de recrutement important pour nous. Cela permet de coller aux réalités du métier, c’est ce qu’il y a de mieux adapté au monde de l’entreprise d’aujourd’hui. Et rien n’empêche de poursuivre sa formation même si on est en poste : on peut continuer avec des formations diplômantes tout au long de sa carrière.

En quoi les méthodes d’enseignement sont-elles différentes ? En quoi vos méthodes d’enseignement favorisent-elles l’interactivité ?

Les professionnels qui interviennent dans les cours apportent leur expérience et des cas concrets. Ils mettent en relief les attentes des entreprises avec davantage de pragmatisme. Les échanges sont plus riches et moins conceptuels. Comme les étudiants travaillent également en agence, cela permet de mettre des choses concrètes sur des mots, c’est plus moteur et ça crée de l’interactivité.

 

Agence

En quoi l’alternance est-elle importante dans la formation aux métiers de la banque ?

C’est un véritable apprentissage d’un métier. Avoir un pied en entreprise et l’autre en formation apporte les bases nécessaires à une progression rapide et complète. Pour moi, c’est la meilleure formation possible.

Quels sont les profils que vous recherchez ?

Nous ne recherchons pas de profil type. Il peut s’agir de personnes avec plus ou moins d’expérience, l’essentiel est d’avoir envie de communiquer avec les clients. Nous avons besoin de personnes qui ont un potentiel pour la relation client : même une légère expérience professionnelle dans le commercial est toujours intéressante. La communication et la vente en général sont les deux points primordiaux.

Quels sont les atouts du secteur bancaire ?

On ne se rend souvent pas compte du nombre de métiers qu’il est possible d’exercer dans le secteur bancaire. Il y a également plein de passerelles pour aller d’un métier à l’autre.

En quoi ce secteur peut-il plaire aux jeunes ?

Pour ceux qui aiment la mobilité, c’est un secteur qui évolue extrêmement vite. L’innovation y est très importante. Les jeunes ont une appétence pour les moyens digitaux à apporter au secteur. Les demandes des clients sont en constante mutation et les nouvelles technologies de plus en plus présentes, ce qui engendre beaucoup de changements dans le monde de la banque.

Auriez-vous un conseil à adresser aux étudiants pour assurer leur réussite ?

Il y a 3 choses : l’envie, le travail et l’engagement. Plus ils vont s’engager dans leur formation et leur alternance, plus ils vont avancer. Ils doivent comprendre qu’ils sont acteurs de leur propre réussite, personne ne peut le faire à leur place.

Tags : Témoignages Ancien élève Formation en alternance Entreprises Candidats alternance