accès Campus

Témoignages

02/05/2011 - Témoignages

L’atout d’un quinqua : une solide expérience commerciale

Témoignage de Bruno Ferreira, en reconversion professionnelle, extrait de Passerelles - les cahiers - n°7 mai 2011.

 

Bruno Ferreira était demandeur d’emploi quand il a intégré le secteur bancaire comme assistant commercial au Crédit Agricole. A 51 ans et demi, cet ancien spécialiste de la vente automobile repart pour une nouvelle carrière. Après un an de formation en alternance de janvier 2010 à janvier 2011, il signe un CDI

 

Quel parcours vous a conduit vers la banque ?

Après une formation au CAP d’ajusteur, j’ai travaillé 20 ans comme vendeur automobile. Ensuite, il y a eu des licenciements et je me suis retrouvé au chômage pendant 7 mois environ. La banque, je n’y avais jamais pensé et, soyons honnêtes, je n’en rêvais pas ! Pôle Emploi m’a contacté pour un contrat de professionnalisation de 12 mois mis en place par le Crédit Agricole, je suis allé à la présélection et j’ai été retenu pour le 2e tour. Ensuite, il y a eu l’entretien d’embauche avec la DRH et une directrice d’agence

 

Et vous avez été recruté. Comment avez-vous convaincu ?

Je pense que ça tient à ma personnalité, plutôt accrocheuse, et probablement aussi à mon parcours puisque dans l’automobile j’ai fini cadre commercial. De toute façon, je ne connaissais rien au domaine bancaire mais j’aime énormément le contact client et j’ai toujours travaillé dans le respect de ce même client ; si on pense la relation clientèle comme ça, la vente suit. Pour moi, c’est une évidence. Je pense que c’est cet aspect-là qui a convaincu les banques puisqu’elles recherchent des personnes ayant le sens du commerce et le plaisir du contact.

 

Comment s’est passée l’année ?

Nous étions une équipe de 12 seniors répartis dans différentes agences et nous passions une semaine par mois en formation. A la fin du parcours, nous présentions le diplôme de chargé d’accueil, je l’ai obtenu et mon embauche définitive a été validée par la DRH et par mon directeur d’agence. Je crois que ce qui intéressait la banque avant tout, c’était le sens commercial et, autre point très important, la capacité à s’intégrer dans l’équipe, ce qui ne m’a pas posé de problème. J’ai la chance d’être bien entouré et accueilli dans une agence où tous sont sympathiques et disponibles pour me renseigner, le directeur comme mes collègues. Ce n’est pas facile d’être le plus ancien mais on peut montrer aux jeunes qu’ « on en veut » et de leur côté, ils aiment bien quelqu’un qui bouge, qui a de l’énergie, et ça je n’en manque pas. Au début, ce n’était pas simple : je ne connaissais pas les termes bancaires mais heureusement la formation avec le CFPB a remédié à cela. Maintenant, ça y est, c’est parti. Et en plus, cela me plait.

 

Quelles sont vos perspectives ?

Maintenant que la formation a eu lieu, que j’ai réussi l’examen, je suis prêt à poursuivre mon chemin. Je ne brûle pas les étapes, parce que je dois acquérir une connaissance complète des produits mais je continuerai à me former pour être conseiller clientèle. Ça m’intéresserait. De toutes façons, vu mon âge, je garderai ce travail jusqu’à ma retraite à laquelle je ne suis d’ailleurs pas pressé d’arriver ! Là, je suis rassuré. J’ai du plaisir à me lever le matin pour aller travailler, l’envie d’apprendre est là, la tête suit bien… Je suis comblé.

 

 

Tags : Témoignages Candidat à l'alternance Formation en alternance Candidats alternance