accès Campus

Témoignages

01/04/2014 - Formations

ITB : Cathy Dupré, major de la promotion 2013

Témoignage de Cathy Dupré, major ITB 2013, extrait de Passerelles,  la lettre n° 28  - avril 2014. Elle a suivi la formation ITB à la Délégation de Nice.

Quelles sont les raisons qui vous ont poussée à entreprendre l’ITB ?

L’ITB était le diplôme à obtenir pour réussir mon projet professionnel. La formation que je recherchais devait être accessible en travaillant à plein temps, permettre d’acquérir une culture bancaire et financière, être reconnue par l’ensemble de la profession bancaire. L’enjeu était d’autant plus grand que je n’occupe pas actuellement un poste relevant de l’activité bancaire ou financière.

Je travaille au sein du groupe La Poste où j’exerce depuis 8 ans des fonctions de direction en communication au Corporate et au Courrier. J’ai la chance d’appartenir à un grand groupe multimétiers qui favorise pour ses salariés les passerelles entre métiers. Il n’en demeure pas moins que si les portes sont ouvertes pour passer de l’activité Courrier à La Banque Postale, les recruteurs ont leurs exigences et le développement des compétences validé par un diplôme faisant foi dans toute la profession est une première étape clé.

La formation a-t-elle répondu à vos attentes ?

Oui, en effet. L’organisation des modules et l’investissement personnel permettent rapidement d’acquérir de bonnes bases culturelles. La formation ne saurait être exhaustive et le secteur bancaire connaît des évolutions rapides et importantes (innovation produits, réglementation, développement de NTIC…)

Les connaissances que nous avons acquises nécessitent une remise à niveau permanente et c’est là que l’ITB est d’une grande qualité. Cette formation vous donne les bases, les clés de décryptage et une culture suffisamment solide pour être en capacité d’approfondir par soi-même certains points plus techniques et de s’assurer en toute autonomie de la mise à jour de ses connaissances.

C’est en cela qu’elle possède pour moi un atout majeur : un enseignement relativement court mais dont le contenu est suffisamment poussé et large pour permettre à chacun de se maintenir « à niveau » bien au-delà des 2 ans de formation suivis. L’investissement personnel n’est pas à négliger quand on choisit de rejoindre l’ITB. Cela comporte aussi des atouts : développer l’efficacité organisationnelle et la motivation de chacun tant l’investissement sur la vie personnelle est important. Enfin, j’ai pu constater dès le début la notoriété de cette formation auprès des professionnels de la banque, en particulier au sein des services et directions de La Banque Postale.

Quels sont, selon vous, les atouts de l’ITB ?

D’abord être LE diplôme de toute une profession. Ne pas être une formation en banque mais la formation bancaire. Cela lui permet de réunir des atouts certains pour les apprenants : la mixité entre établissements qui permet d’ajouter l’ouverture à la culture bancaire ; la notoriété de ce diplôme parmi les managers et les responsables de ressources humaines ; l’accueil exclusif d’étudiants qui sont dans le métier. Si pour ce dernier point, je faisais figure d’exception, l’apport des professionnels de métiers variés au sein de la classe est indéniable.

Comme toute formation sérieuse et reconnue, vous retrouverez bien entendu la qualité des programmes et des intervenants et aussi la capacité à faire un 360 degrés en 40 jours de présentiel, ce qui est sans doute difficile. En dernier lieu, je retiendrai ce qu’une de mes intervenantes nous avait expliqué en début d’année : la force du collectif que nous constituons dans chaque promotion. Et elle avait raison. C’était positif de travailler dans une ambiance d’entraide et de partage et cela nous a en outre vraiment permis à tous de mieux réussir la formation et l’obtention du diplôme.

Tags : Témoignages Ancien élève