accès Campus

Master 2 Droit de la banque et des opérations patrimoniales (MARSEILLE)


Alternance - France / Niveau : I

Le Master CPA en alternance vise à former de nouveaux collaborateurs rapidement opérationnels sur des postes de Conseiller patrimonial agence par l’acquisition des compétences techniques et relationnelles constituant la “boîte à outils” indispensable à la maîtrise de la relation avec la clientèle “bonne gamme”.
Le métier de Conseiller patrimonial agence est un métier sur lequel les banques seront amenées à recruter fortement dans les prochaines années.

Objectifs

Objectifs

Le Master CPA permet d’acquérir :

  • les compétences techniques et relationnelles indispensables à la maîtrise de la relation clientèle “bonne gamme”,
  • la maîtrise des fondamentaux en matière de culture économique et financière,
  • la capacité à analyser une situation patrimoniale en gérant les risques.

La certification Conseiller Patrimonial Agence est enregistrée au Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) en niveau II. De plus, cette formation a obtenu l'accréditation d'un organisme européen de certification EFPA (European Financial Planning Association) au niveau "financial adviser".

Programme / Organisation

Programme


UE 1. Droit de la banque et du crédit (116 h)

  • Les institutions bancaires, déontologie et conformité
  • Les services bancaires et les nouveaux moyens de paiement
  • Le crédit et ses garanties
  • Montages de reprise et de financement des sociétés
  • Activité professionnelle en société

UE 2. Gestion juridique du patrimoine (127 h)

  • Fiscalité du patrimoine
  • Techniques juridiques de gestion et de transmission patrimoniales
  • Assurance-vie, straétgie patrimoniale et fiscalité
  • Méthodologie

UE 3. Gestion bancaire et financière (80 h)

  • La bourse : environnement, outils et méthodes
  • La gestion de portefeuille
  • Les marchés financiers
  • Diagnostic financier et évaluation des entreprises
  • Calculs financiers appliqués aux opérations bancaires

UE 4. Professionnalisation et gestion du patrimoine (203 h)

  • Le métier de la gestion de patrimoine
  • La fiscalité des particuliers
  • La transmission du patrimoine privé et professionnel
  • Marchés financiers et investissements en valeurs mobilières
  • Immobilier patrimonial
  • Placements de diversification
  • Approche commerciale et ingénierie patrimoniale
Modalités d'admission

Modalités d'admission

Niveau d'entrée

  • Avoir entre 18 et 25 ans
  • Être titulaire d’un M1 ou d'une licence

Profil

  • Fibre commerciale
  • Solide bagage économique
  • Qualité de conseil et de négociation
  • Très bonne adaptabilité à différents profils d'interlocuteurs

Processus de recrutement

  • Dépôt d’un dossier de candidature en ligne en utilisant le lien "Déposer un dossier" en haut de cette page + dépôt de dossier sur le site de l'université.
  • Présélection par l’Université et le CFPB sur dossier.
  • Sélection et recrutement par les banques partenaires du CFPB.

Calendrier de traitement des candidatures

  • De janvier à juin pour la rentrée de septembre
  • Dates limites d'inscription aux universités
    • Pour connaître votre date limite de dépôt de dossier dans votre université :
      rendez-vous sur la carte des formations et sélectionnez la région de votre choix. Les pages sont régulièrement mises à jour, ne manquez pas d'y revenir régulièrement si l'information que vous cherchez n'est pas encore présente.

Important : Le candidat doit s'engager dès que possible dans la recherche d'un contrat en alternance auprès des établissements financiers mais ce contrat ne pourra être effectif qu'après la phase de présélection sur critères académiques.

Examen

Examen

  • Diplôme d’Etat
  • L’examen est composé d’une partie professionnelle et d’une partie universitaire (matières académiques).
  • Partie professionnelle :
    • examen en fin de cycle (Ecrit+ Oral)
  • Partie universitaire :
    • contrôle continu
    • examen en fin de cycle (modalités en fonction des universités)
Financement

Financement

Formation financée par l’employeur.

Rémunération minimale du contrat de travail : 41 % à 80 % du SMIC en fonction de l’âge, du type de contrat (professionnalisation ou apprentissage) et du niveau d’étude. (Consultez la fiche informations pratiques des formations en alternance)