accès Campus

Droit et Fiscalité / E-formation / Back-office / E-formation

@ Classe virtuelle - Loi Eckert : Les contrats d’assurance-vie en déshérence


Formation en classe virtuelle d’1h30 animée par un expert et composée de 10 participants maximum.
Conséquence des lois de 2005 et de 2007, la loi Eckert renforce les droits des clients, la protection des épargnants et leurs ayants-droits. La loi Eckert modifie le régime juridique du contrat d’assurance-vie non réclamés après le décès du souscripteur, ou au bout d’un certaine temps d’inactivité. De nouvelles obligations sont instaurées, qui imposent à l’assureur rigueur et vigilance.

Programme
  • Les étapes législatives du contrat en déshérence
  • La portée de la loi ECKERT
  • Les bonnes pratiques dans le traitement des dossiers
  • La relation avec les différents acteurs
Mots clés : Classe virtuelle, formation à distance, assurance vie, déshérence, comptes inactifs, loi Eckert, régime transitoire, assurance vie, marché du particulier, droit, réglementation
Objectifs
  • Connaître la loi Eckert : les enjeux pour la banque
  • Déterminer les bonnes pratiques pour un meilleur traitement des dossiers – méthodologie
  • Améliorer la relation entre les divers partenaires : Cour des Comptes, clients
Publics
Tout collaborateur de back-office bancaire gérant opérations et support à la clientèle.

Prérequis pédagogiques

  • Cette formation ne nécessite pas de prérequis
Points forts
  • Courts (1h30), groupe limité de participants : 7 à 8 personnes
  • Efficace, tourné vers l’opérationnel
  • Animation par un spécialiste du domaine
  • Techniques actives, co-construction, interactivité
  • Partage d’expérience, de situations concrètes et d’exemples du quotidien
  • Évaluation à chaud
  • Accès à un kit de révision après la classe
Prérequis tehniques
Les classes virtuelles sont réalisées avec un outil de web-conférence.
Afin de nous assurer que chacun puisse participer à la classe virtuelle, un test technique individuel est réalisé en amont.
En parallèle, veuillez trouver en pièce jointe les prérequis techniques et la consommation de bande passante de l’outil utilisé. N’hésitez pas à transmettre ces éléments à votre service informatique qui pourra ainsi en prendre connaissance et valider la faisabilité de la connexion.