accès Campus

Témoignages

31/08/2016 - Témoignages

2ème de la promotion 2016 du Mastère Senior Management Bancaire/CESB Management

 


Matthieu GIRARDON
Directeur d'agence,
Crédit Agricole d'Ile-de-France Banque et Assurances

Les objectifs qui vous ont conduit à faire le CESB

Je n'ai jamais caché à mon employeur mon ambition d'exercer des fonctions à fortes responsabilités. J'appartiens à une génération moins attachée à un intitulé de poste qu'au contenu et à la variété des missions proposées. Le CESB m'est apparu comme une chance de pouvoir appréhender toute la richesse des activités de la banque et de découvrir des domaines souvent très éloignés de mon activité professionnelle. L'objectif de ce cursus est de faire des apprenants des "généralistes pointus" de la banque au sens large, ce que je confirme aujourd'hui.

Votre ressenti, vos souvenirs du cursus…

Ce que j'ai le plus apprécié dans ce cursus est sans aucun doute la qualité des relations entre apprenants dans ma promotion. Nous avons tous suivi des parcours professionnels très différents, la richesse des échanges n'en a été que plus forte. J'en garde plusieurs souvenirs, dont deux majeurs : le premier concerne notre journée de "team building" dans les locaux de l'ESSEC où nous avons appris à nous connaître au travers d’activités ludiques ; le second, celui d'une crise de rire comme j'en ai rarement  connu, pendant une réunion de travail pourtant très sérieuse.

Votre vision du management : un « avant/après CESB » ?

Pour être un bon manager ou du moins tenter de l'être, il faut commencer par aimer les hommes et les femmes qui composent votre organisation, telle est ma conviction. Le CESB ne pourra rien pour vous si vous n'êtes pas convaincu de cela. Ensuite, le CESB vous donne l'occasion de vous pencher sur votre propre management, en mettant le doigt sur ce qui fait votre force mais aussi sur vos axes de progrès. Aujourd'hui, je fais un travail sur mon équipe et moi-même en matière de "droit à l'erreur" par exemple. En effet, tout le monde s'accorde à dire que le droit à l'erreur est important en ce qu'il fait grandir les individus mais paradoxalement, rares sont les individus à se lancer et prendre des risques par peur de l'échec ou de sanctions. L'exercice n'est pas simple mais doit être tenté pour sortir des sentiers battus et trouver de nouvelles voies de succès pour l'entreprise. 

La dimension communautaire du CESB : ses composantes, son importance à vos yeux

Je viens seulement de rejoindre la communauté des anciens du CESB, il est encore trop tôt pour vous donner un retour d'expérience. A première vue en tout cas, le réseau semble animé et donne envie de s'y investir. Les liens tissés avec les membres de ma promotion sont forts eux aussi et j'espère bien garder le contact dans la durée ! C'est aussi une manière de se tenir au courant de ce qui se passe en dehors de son entreprise et de s'en inspirer. 

Votre perception du partenariat ESSEC/CFPB

Ce partenariat m'a paru très pertinent du fait de la complémentarité des disciplines portées par chacun des établissements. Les intervenants du CFPB nous ont permis de renforcer notre niveau d'expertise (économie, finance, juridique, RH, développement à l'international) tandis que les professeurs de l'ESSEC nous ont donné des clefs de compréhension intéressantes en matière de management, d'organisation, de stratégie. Il faut saluer aussi la qualité des intervenants et des professeurs qui ont animé ces journées. 

Tags : Témoignages Ancien élève Formation diplômante Entreprises Intervenants CFPB Anciens élèves Etudiants Salariés