accès Campus

Actualités

Passerelles / Les cahiers / Numéro 10 - mai 2015

Thème - Les nouveaux visages de la formation : nouveaux publics ? Nouvelles technologies ? Nouvelles approches ?

Michel Piano
Directeur général du CFPB

Sitôt dit, sitôt fait. Sitôt fait, sitôt dépassé… ?

La réflexion bat son plein sur les mutations pédagogiques. Pourquoi penser la formation autrement ?

Comment la penser ? Faut-il chercher la source de ces changements dans le renouvellement de générations qui impliquerait une autre manière de faire, des ressources nouvelles, des méthodes différentes ? Dans ce cas, comment caractériser ces nouveaux publics ? On dit que les jeunes apprenants sont bien différents des générations précédentes, mais est-ce si vrai ? Pour le secteur bancaire, la réponse est importante puisque 6 recrutements sur 10 concernent des jeunes de moins de 30 ans. Ou bien faut-il chercher l’origine dans les bouleversements du rapport au travail ? Ou dans ceux du rapport au savoir ? À moins que les transformations en cours ne soient imputables aux technologies ?

Les réponses (car elles sont diverses) à ces multiples questions semblent se loger dans l’imbrication de ces éléments et leur interaction. Nous vivons l’étrangeté d’une période charnière vers une société qui ne ressemblera en rien à celle qui l’a précédée. Alors générations montantes, acculturation numérique, nouveaux rapports au travail dans l’instauration progressive d’un nomadisme postmoderne, fabrication d’un nouveau statut du savoir… tout est en mouvement. C’est ce qui émerge de nos rencontres avec les chercheurs et les praticiens de la formation qui ont contribué à nous éclairer dans ce numéro. Je les remercie de participer avec nous à cette réflexion.